Le bouche-à-oreille au sein des communautés expatriées : appel à la prudence en matière de santé par Franck Scola

Comme l’affirmait Aristote, « l’homme est un animal social », décrivant ainsi l’un des besoins humains les plus élémentaires qui est l’appartenance à un groupe. Cette nécessité est ressentie chez l’individu sédentaire et nomade. L’acte migratoire constitue un acte physique et psychique mais également social. En effet, l’expatrié ne change pas exclusivement de milieu physique,…