« L’acte migratoire est un acte physique, psychique, et social.
Le changement de statut et d’environnement influent sur la santé physique, psychique et sociale, sur l’accès aux soins, ainsi que sur la vie familiale, conjugale, professionnelle et/ou scolaire. En cela, une authentique formation des acteurs de la santé et de la mobilité internationale s’impose pour comprendre et répondre aux risques et besoins médicaux des familles expatriées. »

Franck Scola

De son expérience clinique et de ses recherches, Franck Scola est parvenu à démontrer l’existence de spécificités médicales au sein des familles expatriées, qu’il considère ainsi dans sa triple activité de soins, de recherche, et de formation. En multipliant les actions de sensibilisation et les formations, il s’attèle depuis plus de quinze ans à sensibiliser les milieux compétents quant à la spécificité de l’expatriation en matière de santé, qui demande une réelle spécialisation des professionnels de santé, des ressources humaines et de la mobilité internationale.

Une expérience clinique acquise sur le terrain

Auteur de travaux sur les aspects médico-sociaux liés à l’expatriation, Franck Scola a notamment soutenu sa thèse de doctorat sur la Couverture Santé des Français de l’Étranger, à partir d’une enquête menée de 2002 à 2005 auprès de 400 Français établis au Brésil. Il s’agit de la première étude de terrain analysant au sein d’une communauté expatriée le niveau de santé, de recours aux soins et de couverture sociale en fonction des caractéristiques sociologiques des individus. Ces résultats ont par la suite largement inspiré la presse des Français résidents à l’Étranger, alertant les autorités compétentes sur un certain niveau de précarité sociale de ces Français expatriés, dont 35% n’ont pas d’assurance maladie, et révélant un niveau d’information largement insuffisant sur les questions médico-sociales.

En 2007, une étude clinique menée aux côtés du sociologue Philippe Pierre, sur les comportements de recours aux soins des familles étrangères impatriées dans le cadre du projet ITER dans les Alpes-de-Haute-Provence, a permis là encore de mettre en exergue le manque significatif de formation autour des enjeux médico-sociaux de l’expatriation.

En parallèle de ses recherches, le Dr Scola exerce en qualité de médecin scolaire, notamment à l’École Internationale de Manosque (04), et se penche ainsi sur les spécificités développementales des enfants placés en situation de diversité linguistique et culturelle. A partir d’un mémoire universitaire qu’il a rédigé sur les Conditions épanouissant une éducation bilingue précoce, il a publié un ouvrage à l’intention des parents, enseignants et soignants, et créé des modules de formation à ce propos à l’intention cette fois d’enseignants, d’orthophonistes ainsi que de psychologues.

Enfin à partir de sa pratique clinique en tant que médecin de famille auprès de patients majoritairement voyageurs ou expatriés, Franck Scola a pu réunir des observations visant à construire un savoir objectif et à améliorer l’accompagnement des familles en mobilité internationale. Les travaux qu’il continue de mener de pair avec sa pratique de soins porte sur les conditions médico-sociales de familles étrangères en France, et de familles françaises à l’étranger.

Champs d’expertise : les aspects médico-sociaux spécifiques des familles de professionnels migrants

 

Les expériences personnelles de vie à l’étranger du Docteur Scola ont suscité dès ses plus jeunes années son orientation médicale sur les problématiques spécifiques des familles de professionnels migrants. Au sein de groupes interdisciplinaires, il participe à des réflexions sur de nombreuses thématiques :

Influence de l’expatriation sur la santé physique, psychique et sociale
Modification des comportements de recours aux soins chez les expatriés
Assurance maladie à l’Étranger
Perturbations accompagnant le retour dans le pays d’origine
Conjoint de professionnel expatrié : impact sur la santé du changement de statut social et sur la vie de couple
Apports et conséquences chez l’enfant de l’expérience de l’expatriation

Activité actuelle :


➜ Médecine générale, cadre libéral secteur 1, orientée sur les situations migratoires et transculturelles, à Gréoux-les-Bains depuis 2006

➜ Télémédecine via le service Qare.fr dédiée aux sur les aspects médico-sociaux spécifiques des familles de professionnels expatriées

➜ Médecin scolaire vacataire à l’Ecole Internationale de Manosque (EIPACA) de 2011 à 2019

➜ Missions de Médecine Agréée de la Fonction Publique

➜ Enseignement et formation professionnelle dans le domaine de la clinique transculturelle



Qualifications complémentaires :


1998 – Certificat d’anthropologie physique. Pr DUTOUR. UFR Marseille

2000 – Certificat de synthèse clinique et thérapeutique. UFR Marseille

2006 – DU de Médecine Agréée. Pr CIANFARANI – UFR Marseille

2010 – Certification en médiation interculturelle. Pr George SIMONS, Cultural detective

2011 – ACFM, formation continue en anglais médical par e-learning

2011/2012 – DU de psychiatrie transculturelle. Pr MR Moro, Paris XIII



Activité d’enseignement :


IFSI de Digne-les-Bains (Institut de Formation en Soins Infirmiers) : création en 2012 d’un module d’enseignement obligatoire intitulé « Soins en situations migratoires et transculturelles », validé par l’UFR Médecine de la Méditerranée.

Master de Management Interculturel à l’Université Paris-Dauphine : création en 2012 d’un module d’enseignement intitulé « Aspects sociologiques et médicaux de la Mobilité Internationale »



Activité de formation :


Publics cibles :


  • médecins ;
  • IDE ;
  • orthophonistes ;
  • psychologues ;
  • enseignants ;
  • linguistes ;
  • professionnels des Ressources Humaines, de la mobilité internationale ;
  • familles françaises et étrangères en situations d’expatriation, de pluralité linguistique ou culturelle



Thèmes des formations :


– L’influence de l’expatriation sur la santé physique, psychique et sociale
– Les comportements de recours aux soins chez les expatriés
– L’assurance maladie à l’Étranger
– Les perturbations accompagnant le retour dans le pays d’origine
– Conjoint de professionnel expatrié : impact sur la santé du changement de statut social et sur la vie de couple
– Apports et conséquences chez l’enfant de l’expérience migratoire
Problématiques développementales associées au bi/plurilinguisme
– La vulnérabilité associée à l’acte migratoire
– Les répercussions sur la qualité de vie (familiale, professionnelle, scolaire)
– L’accès aux soins à l’étranger : comportements de recours aux prestations médicales, difficultés et facteurs aggravants
– La transculturalité dans les soins médicaux (patients et soignants de cultures différentes)



Dr Franck Scola, expert médical en expatriation