default-logo
drscola@gmail.com | +336 21 21 22 32
23
MAI
2016

Grossesse et maternité chez les femmes expatriées (Franck Scola)

Module de formation (DPC) pour les sages femmes, gynécologues et personnels infirmiers, créé et animé par le Docteur Franck Scola

Grossesse et maternité en expatriation – Franck Scola

Grossesse et maternité chez les femmes expatriées

 

Formation à l’intention des sages-femmes confrontées

au contexte migratoire et à la diversité culturelle

 

 

Pourquoi une telle formation proposée aux sages-femmes des Alpes de Haute-Provence ?

La population des Alpes de Haute Provence a connu une évolution notable au cours de la dernière décennie. L’arrivée de centaines de familles étrangères y a eu un impact sociologique ainsi qu’au niveau des enjeux sanitaires.

 En effet, la demande médicale par des personnes de cultures diverses nécessite une offre de soins préparée aux situations migratoires et transculturelles. Féminité, sexualité, grossesse et maternité sont vécus différemment sur un sol étranger à celui d’origine. Les dispositifs de suivis gynéco-obstétricaux varient d’un pays à l’autre.

L’expatriation s’accompagne de répercussions sur la santé physique, psychique et sociale ainsi que sur la qualité de vie (couple, famille, travail…). L’accès aux soins est lui aussi affecté par le statut d’étranger, non seulement du fait de la barrière linguistique, mais aussi pour des raisons culturelles, administratives, matérielles ou pratiques. La formation des professionnels de santé sur ces aspects vise à améliorer la qualité des soins, en termes de sécurité, d’efficacité et de confort.

Depuis plus de dix ans, l’expertise interculturelle dans les soins se développe dans la majorité des professions de santé et du secteur médico-social.

C’est aussi le cas dans notre département qui a connu une internationalisation soudaine. Pour cela, l’accompagnement de la grossesse et de la maternité des femmes étrangères nouvellement installées dans les Alpes de Haute Provence doit aussi s’en enrichir.

 

 

Objectifs pédagogiques :

 

Objectifs généraux :

A partir d’une approche clinique et multidisciplinaire, cette formation vise à permettre aux sages-femmes d’acquérir, d’une part des notions théoriques relatives aux aspects culturels et migratoires de la grossesse et de la maternité, mais aussi des outils utiles à leur démarche diagnostique et thérapeutique prenant en compte les contextes plurilingues, migratoires et transculturels.

 

Objectifs spécifiques :

  • Acquérir des notions théoriques autour des concepts de migration et de diversité culturelle dans le champ de la gynéco-obstétrique, de la sociologie féminine, conjugale et parentale. Etat des lieux de la recherche sur ces notions.
  • Apprécier la réalité de l’impact de l’expatriation sur la condition féminine, la vie de couple, la fécondité, le déroulement de la grossesse et la parentalité.
  • Acquérir des repères sur les besoins spécifiques des familles expatriées en matière d’accompagnement de grossesse.
  • Organiser sa préparation à un suivi adapté à ces besoins à l’aide des outils disponibles dans les Alpes de Haute Provence (médiation linguistique et culturelle, psychologie transculturelle…)
  • Découvrir les pratiques documentées d’équipes spécialisées françaises et étrangères.
  • S’approprier des principes méthodologiques dans l’alliance thérapeutiques avec les familles expatriées, dans la démarche diagnostique et dans un projet de soins en faveur des femmes affiliées à une culture étrangère installées dans notre région.

 

Méthodes utilisées au sein du programme :

Le séminaire se composera de :

  • Travaux en groupe sur des cas cliniques ou autre technique d’animation pour permettre, à partir de l’expérience des participants, de définir leurs pratiques et permettre d’aboutir à la détermination des référentiels de bonne pratique, qui eux-mêmes seront revus en plénière.
  • Séances plénières rappelant les référentiels, et faisant le point sur les thèmes principaux du séminaire.

 

 

Déroulement et évaluation du programme de DPC ou de l’action de formation :

 

Dans le cas d’une action de formation :

Réponses aux questionnaires d’évaluation des connaissances (PRE-TEST) sur la plateforme des questionnaires via un lien qui sera envoyé par mail au participant à confirmation de l’action de formation. 

Présence obligatoire au séminaire. Acquisition des connaissances et réponse au questionnaire d’évaluation des connaissances POST TEST à la fin de l’action de formation et selon les mêmes modalités techniques que pour le questionnaire pré-test. 

Dans le cas d’un programme de DPC intégré :

  • 1ère étape (non présentielle) : réponse aux questionnaires de recueil des pratiques (Questionnaire AMONT) et d’évaluation (PRE-TEST) des connaissances sur la plateforme des questionnaires via un lien qui sera envoyé par mail au participant à confirmation du programme de DPC.
  • 2ème étape (présentielle) : présence obligatoire au séminaire. Acquisition des connaissances et réponse au questionnaire d’évaluation POST TEST à la fin du programme de DPC.
  • 3ème étape (non présentielle) : réponse au questionnaire d’évaluation des pratiques (Questionnaire AVAL) à distance dans un délai compatible avec le thème du programme de formation. Envoi de l’attestation de participation au programme de DPC.

 

Programme (ici dans le cas d’une journée DPC) :

8h30 – 9h00 Accueil des participants

9h00 – 9h30 Plénière interactive.

Installation des participants et distribution du dossier.

Présentation de l’intervenants et des participants.

Présentation des objectifs et de la méthodologie de travail.

Analyse des pratiques par le questionnaire d’amont (uniquement pour le programme de DPC intégré). Pré-test.

9h30 – 10h15 Plénière interactive : 

  • Ancrage théorique : définitions et précisions notionnelles autour des notions de culture, de migration et d’expatriation.
  • Impact du changement de pays sur la santé physique, psychique et sociale
  • Répercussions sur la qualité de vie (conjugale, familiale, sociale, professionnelle)
  • Difficultés d’accès aux soins en qualité de ressortissante étrangère
  • Transculturalité dans les soins (patientes et soignantes de cultures différentes)
  • Aspects assurantiels

11h00 – 11h15 Pause.

11h15 – 12h00 Poursuite de la plénière

  • Application des notions précitées dans la prise en charge par les sages-femmes :
    • Variabilité culturelle de la condition féminine
    • Vie de couple, sexualité et projet de grossesse
  • Conjoints étrangers de même nationalité
  • Couples mixtes dont un conjoint français
  • Couples mixtes dont deux conjoints étrangers
    • La grossesse à l’épreuve de l’expatriation et de la rencontre des cultures
  • Couples séparés géographiquement pendant l’expatriation
  • Expatriation de courte durée
  • Installation définitive sur le sol français
    • Parentalité en contexte migratoire
    • Place de l’homme lors du suivi de grossesse et à la naissance de l’enfant

12h00 – 12h45 Ateliers interactifs en sous-groupes : Reprise des notions explicitées en liminaire à travers plusieurs cas cliniques soumis à chaque sous-groupe.

12h45 – 14h00 Repas pris en commun 

14h00 – 15h00 Synthèse des travaux des groupes en plénière

  • Discussion à partir des réponses aux questions posées dans les cas cliniques.
    • Dégager les éléments d’anamnèse cruciaux dans la prise en charge d’une patiente expatriée
    • Synthèse des données sociologiques, culturelles, médicales et gynéco-obstétricales confrontées aux facteurs migratoires, culturels et linguistiques.

15h00 – 16h00 Plénière interactive visant à fournir des outils pratiques pour le suivi :

  • La barrière linguistique
  • Les incompréhensions d’origine culturelle
  • L’information médicale en faveur d’une patiente étrangère
  • La confidentialité
  • Les échanges avec des équipes médicales étrangères
  • La relation de confiance
  • La rédaction et l’archivage d’un dossier
  • Détresse au cours de la grossesse
  • Complications de grossesse et d’accouchement
  • Situations d’urgence
  • Conflits entre équipes de soins et familles de patient

16h00 – 16h15 Pause

16h15 – 17h00 Ateliers interactifs en sous-groupes :  Mise en situation à partir de cas cliniques abordant la grossesse en expatriation. Chaque sous-groupe doit établir une stratégie de prise en charge. Les participants discutent entre confrères du même sous-groupe jusqu’à proposer un consensus.

17h00 – 17h45 Plénière interactive

  • Confrontation des réflexions de chaque sous-groupe. Discussion et analyse.
  • Synthèse des travaux des groupes en plénière Intervention de l’expert visant à offrir des principes méthodologiques.

17h45 – 18h00 Perspectives locales

Discussion sur l’adaptation des pratiques aux besoins et demandes spécifiques des femmes expatriées dans notre région.

Post tests

Evaluation de la journée de formation et réponses au questionnaire d’ambiance.

Remise du questionnaire d’évaluation à distance (AVAL – uniquement pour le programme de DPC intégré).

Evaluation (ici dans le cadre d’une journée DPC):

Evaluation interactive : pour chaque séquence les participants « mise en situation » sous l’observation des intervenants qui s’assurent que le travail réalisé est bien conforme à l’objectif poursuivi et qui évaluent « en continu ». Puis, il existe une évaluation immédiate « à chaud » avec reformulation par l’expert des questions posées afin de s’assurer que l’objectif de la séquence est bien atteint.

 

Evaluation par l’équipe pédagogique : en cours et en fin de séminaire. Pendant les pauses l’équipe pédagogique fait une évaluation sommaire et pratique. Cette pratique a le mérite de permettre de modifier légèrement le déroulement du programme pédagogique en fonction des problèmes posés. A la fin du programme les formateurs et les participants dégagent les points forts et les points faibles de la formation afin d’y apporter des améliorations.

 

Vérification des acquis des participants : au cours de la formation, recueil de besoins en début de séminaire qui est suivi par les formateurs. Les réponses au pré-test sont analysées en début de séminaire pour en dégager aussitôt les principales thématiques. A l’issue de la formation, la correction du questionnaire pré et post test permet une évaluation immédiate.

 

Evaluation à distance (uniquement pour les programmes de DPC intégrés) de la modification des pratiques. C’est l’analyse des modifications des pratiques induites par la formation présentielle, le participant va mesurer l’écart avant et après la formation à l’aide d’un questionnaire envoyé via la plateforme des questionnaires.